Un cluster du variant indien, appelé «Delta» par l’OMS, inquiète les autorités australiennes, qui ont imposé des mesures fermes à toute la métropole pour deux semaines.

Une rue quasi déserte de Sydney le 26 juin, début d’un nouveau confinement de deux semaines pour faire face à la propagation du variant indien, dit Delta.

L’ensemble de Sydney et sa banlieue sont confinés pour deux semaines en raison de la progression du très contagieux variant Delta du Covid-19, a annoncé samedi le gouvernement de l’État de Nouvelle-Galles du Sud.À voir aussi – Covid-19: Sydney renforce les restrictions face à un nouveau foyer de contamination

Covid-19: Sydney renforce les restrictions face à un nouveau foyer de contaminationVideo Player is loading.https://imasdk.googleapis.com/js/core/bridge3.469.0_en.html#goog_133247230

À lire aussi :Variant Delta: les vaccins efficaces face à la nouvelle mutation

L’Australie avait déclaré mardi un nouveau cluster du virus, dont le nombre de contaminations s’élève à 80 personnes, toutes en lien avec un chauffeur qui conduisait des équipages de compagnies aériennes de l’aéroport de Sydney jusqu’aux hôtels de quarantaine.

«Le variant Delta s’avère être un ennemi particulièrement redoutable», a déclaré de à la presse le ministre de la Santé de l’État, Brad Hazzard. «Quelles que soient les mesures défensives qui sont prises, le virus semble savoir comment contre-attaquer», a-t-il ajouté.

À lire aussi :Variant Delta : le Bangladesh décrète un strict reconfinement à partir de lundi

Le confinement, déjà en vigueur depuis vendredi minuit dans quatre quartiers de la ville, s’appliquera à compter de samedi à 18h aux quelque cinq millions d’habitants de toute la métropole, la plus grande d’Australie, a indiqué la Première ministre de l’État, Gladys Berejiklian.

À voir aussi – Gabriel Attal: «Le variant Delta représente entre 9 et 10% des contaminations en France»Gabriel Attal: «Le variant Delta représente entre 9 et 10% des contaminations en France»Video Player is loading.